C'est bientôt la rentrée...

alors pour faire le point avant,

et obtenir les réponses à toutes vos questions,

vous pouvez lire :

Peut-on sauver l'école de la République ?

C'est la question que pose Didier Fischer dans son petit ouvrage

à paraître le 23 août 2011.

 

couv_5582_ecole

 

S’il n’est pas question de nier la réalité des difficultés que traverse notre système éducatif, ce livre va à l’encontre des idées reçues : constat d’une crise plus complexe qu’elle n’y paraît et proposition d’un chemin pour en sortir qui tourne le dos à un hypothétique âge d’or de l’éducation en France.

L’école de la République doit devenir celle de la démocratie, de l’égalité : il faut une refondation avec la prise en compte de la réussite de tous les élèves.

 

 

Didier Fischer est docteur en Histoire (université Paris X-Nanterre), et professeur agrégé d’Histoire. Membre fondateur du GERME (Groupe d’études et de recherches sur les mouvements étudiants), il est Président de la commission des Lycées et des Politiques éducatives de la région Île-de-France.

Il a rédigé ou participé à de nombreux ouvrages :

L’histoire des étudiants en France de 1945 à nos jours, Flammarion, 2000 ;

Charles de Gaulle et la jeunesse, Plon, 2005 ;

Les universités en Europe du XIIIe siècle à nos jours. Espaces, modèles et fonctions, Publications de la Sorbonne, 2005 ;

Naissance d’un syndicalisme étudiant ; 1946 : la charte de Grenoble, Syllepse, 2006 ;

Cent ans de mouvements étudiants, Syllepse, 2007 ;

Les étudiants en France. Histoire et sociologie d’une nouvelle jeunesse, PUR, 2009 ;

La Fondation santé des étudiants de France. Au service des jeunes malades depuis 1923, Editions Un, Deux, Quatre, 2010.